Policier - Thriller

Published on février 14th, 2014 | by Exterminator

0

Un Tueur dans la Ville de Armand Mastroianni 1982

Avec : 

  • Perry King : Paul McCormack
  • Norman Parker : Larry Weeks
  • Elizabeth Kemp : Virna Nightbourne
  • Jon Polito : Inspecteur Sporaco

Origine : USA

Durée : 97 Min

Un tueur qui menotte ses victimes fait son apparition en ville. L’affaire est suivie par deux amis : un policier qui ne rêve que de réussir dans le café-théâtre, et un journaliste de télévision qui voudrait bien en profiter pour lancer sa carrière. Cependant, une étudiante en arts plastiques retranscrit les meurtres dans ses dessins. Les deux amis s’intéressent à elle, mais le tueur se rapproche… (Source : wikipedia.fr).

Si à première vue, ce film américain lorgne clairement du côté du Giallo italien, il n’est en réalité, qu’un simple et banal polar teinté de fantastique, aussi sobre qu’ennuyeux.

Tout commence avec une rapide série de meurtres, tous commis par un tueur non identifié avec le même mode opératoire. Chaque victime est en effet, retrouvée attachée avec des menottes. Alors que la police patauge, un journaliste TV peu scrupuleux décide d’en faire ses choux gras en mettant en panique toute la population de New-York. Jusqu’au jour où une jeune étudiante en arts plastiques se manifeste, prétendant parvenir grâce à ses visions, à «croquer» tous les meurtres passés et à venir du serial-killer.

D’un côté un flic un peu con-con passionné de stand-up à ses heures perdues, de l’autre l’ambitieux journaliste vont alors tout faire, aidés par les fréquentes hallucinations de la jeune femme, pour être les premiers à résoudre cette affaire.

Et malheureusement, à cause d’un scénario véritablement incapable de brouiller les pistes, on comprend assez vite que le coupable se trouve finalement parmi ces trois personnages assez ambigus. Reste à savoir lequel…

L’intrigue s’enlise alors et souffre d’un manque cruel de rythme. Passés les premiers meurtres, il ne se passe en effet plus vraiment grand chose jusqu’à la révélation finale, Mastroianni ne lâchant que trop peu d’indices pour que le spectateur puisse réellement se prêter au jeu du «Whodunit». Ajouté à cela, des acteurs pas vraiment convaincants (seul Perry King apporte un plus à son personnage, et encore…). Bref, on s’ennuie finalement pas mal devant ce polar austère et poussif, caractérisé par une absence totale de violence. Les rares scènes de meurtres sont en effet d’une sobriété rare.

Les amateurs de polar seront donc déçu par ce film modeste et inoffensif (il n’a même pas été distribué en salles aux USA), moins intéressant que le plus mineur des Giallo italiens.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Un Tueur dans la Ville de Armand Mastroianni 1982 Exterminator

Un Tueur dans la Ville

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags:


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1