Policier - Thriller

Published on février 14th, 2014 | by Exterminator

0

Un Flic voit Rouge de Stelvio Massi 1975

Avec : 

  • Franco Gasparri : Mark Terzi
  • Lee J. Cobb : Benzi
  • Sara Sperati : Irene
  • Giampiero Albertini : Bonetti

Origine : Italie

Durée : 90 Min

« Pas de sentiment, la justice doit être sûre, rapide et expéditive. » Selon ces principes, l’inspecteur Terzi mène l’enquête, envers et contre tous, pour démanteler un vaste trafic de drogue. Quand enfin il est sur une bonne piste, on menace sa vie et celle de ses proches. C’est plus qu’il n’en faut…

Au milieu des années 70, Stelvio Massi est considéré comme l’un des meilleurs artisans du polar à l’italienne, le «Poliziesco», ce sous-genre alors ultra populaire de l’autre côté des Alpes. On se souviendra notamment de son excellente «Brigade Volante» avec Tomas Milian.

Le succès des aventures de Mark le beau gosse ne fera que confirmer ce statut et permettra même à 2 suites de voir le jour. Une trilogie mettant en scène un flic des stups atypique, à la fois nonchalant, ironique et déterminé à faire tomber tous les barons de la drogue. Véritable playboy, il dénote par rapport aux habituels héros du genre. Séducteur sans attache, il est beaucoup plus posé et rassurant que les Merli et consort. De quoi plaire à un public féminin qui déserte habituellement le genre.

Pour incarner ce charmeur assez fashion , les producteurs vont choisir un novice, Franco Gasparri alors véritable star des romans-photos très à la mode à cette époque (Il s’en vendait environ 5 millions par mois). Une stratégie commerciale qui va s’avérer payante, le premier film triplant à lui tout seul, la mise de départ. Il faut dire qu’au delà de ses atouts physiques, Gasparri impose également une présence et un charisme tout à fait impressionnants.

Que les fans du genre se rassurent, les traditionnels codes sont tout de même bien présents : Mark reste un flic offensif, indépendant, en conflit permanent avec ses supérieurs qui va mettre tous les moyens pour faire le ménage.

Dans ce premier épisode, il affronte un industriel (incarné par l’acteur américain Lee J. Cobb) qui derrière les activités de sa société, cache un vaste réseau de trafic de stupéfiants.

Une trame classique et linéaire pour un film à la fois plaisant et maitrisé pourtant beaucoup moins musclé et violent que les autres produits du genre. Il manque en effet, un peu de punch à l’ensemble. Pénalisé par un manque manifeste d’action, le film se rythme tout de même grâce à un très bon montage qui ne s’acharne pas à faire durer inutilement les situations.

Pas forcément le plus excitant des polars, «Un Flic Voit Rouge» reste un film agréable et jamais ennuyeux, porté par un excellent jeune acteur.

Extrait

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Un Flic voit Rouge de Stelvio Massi 1975 Exterminator

Un Flic voit Rouge

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1