Policier - Thriller

Published on février 9th, 2014 | by Exterminator

0

Tir Groupé de Jean Claude Missiaen 1982

Avec : 

  • Gérard Lanvin : Antoine Beranger
  • Véronique Jannot : Carine Ferrand
  • Michel Constantin : Alexandre Gagnon
  • Mario David : Felix Pejat

Origine : France

Durée : 88 Min

Carine, vendeuse dans une parfumerie de luxe, est agressée par trois loubards dans un train de banlieue, un soir. Elle est tuée. Antoine, son ami, est désespère. Il décide de retrouver les tueurs. Il est sur une piste lorsqu’il retrouve chez un receleur, le came qu’il venait d’offrir à Carine…  (Résumé : Source : cinemotions.com)

En ce début des années 80, le cinéma de genre américain est submergé par une vague de films soulevant le thème très tendancieux de la justice expéditive, l’autodéfense. La conséquence d’un toujours plus grandissant sentiment d’insécurité dans les grands métropoles où la délinquance est en augmentation constante et les autorités de plus en plus impuissantes.

Forcément, le cinéma allait surfer sur ce fait de société en créant un sous-genre : le « Vigilante Flick » qui nous livrera des films tels que « Un Justicier Dans la Ville », « Class 1984 », « Le Droit de Tuer » ou plus récemment, « A Vif » avec Jodie Foster.

Le cinéma de genre français ne pouvait pas passer à côté de cette « mode » et produira lui aussi, son petit lot de films pronant un discours des plus discutables.

A partir d’un scénario assez basique, Jean Claude Missiaen (dont c’est ici le premier film) nous livre un film finalement assez raté.

S’il se détache des productions US en ne prônant pas le vigilantisme à tout prix, il se prive tout de même, d’un point de vue. En effet, le film ne prend jamais parti, ni dans un sens, ni dans l’autre, pour ou contre cette justice individuelle. Le cinéaste annihile donc toute réflexion sur le sujet et réduit son film à une simple et banale série B.

Missiaen se contente donc filmer d’un côté, l’errance et la colère du personnage de Gérard Lanvin, qui se décide sur le tard, à réagir, et de l’autre, l’enquête policière menée par un Michel Constantin, déja en pré-retraite.

Bref, on s’ennuie à suivre une histoire sans tensions véritables, qui n’évolue que très peu (pas de suspens, ni de rebondissements) et qui se résout de manière beaucoup trop rapide, sans parler des flash-back de bonheurs perdus (les moments amoureux entre Lanvin et Jannot) qui plombent encore plus un rythme déjà assez lent.

Reste un très bon casting (hormis Constantin) avec un Lanvin parfaitement crédible, une belle série de gueules (Pinon, Blanche, Milo) et une non moins belle photographie de Pierre William Glenn qui rend grâce au Paris by night.

Bref, un film loin d’être inoubliable dont le sujet aurait mérité plus de risques et plus de réflexion car, même si les productions US ne sont pas exemptes de tout reproche, elle ont le mérite de provoquer un véritable débat.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Tir Groupé de Jean Claude Missiaen 1982 Exterminator

Tir Groupé

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1