Action - Aventure

Published on février 4th, 2014 | by Exterminator

0

Risque Maximum de Ringo Lam 1996

Avec : 

  • Jean Claude Van Damme : Alain Moreau/Mikhail Suverov
  • Jean Hughes Anglade : Sebastien
  • Natasha Henstridge : Alex Minetti
  • Zach Grenier : Ivan Dzasokhov

Origine : USA

Durée : 100 Min

Alain Moreau, ancien officier de l’armée, apprend le même jour l’existence et la mort de son frère jumeau, qui vient d’être tué à Nice à la suite d’une folle course-poursuite. Intrigué par ce mystèrieux frère qui portait le nom de Mikhail, Moreau, aidé de son ami d’enfance, le commissaire Sébastien, décide de découvrir la vérité. Il endosse l’identité de ce frère inconnu et son enquête le mène à New York, où il se trouve plongé au coeur de la mafia russe. (Résumé : Source : Allociné.fr)

Après les énormes succès de « Bloodsport », « Kickboxer » ou « Full Contact », Jean Claude Van Damme profite de son poids grandissant dans l’industrie du cinéma d’action pour faire appel aux nouveaux talents venus de Hong Kong, très en vogue à cette époque. Après avoir débauché John Woo et signé avec lui une sympatique « Chasse à l’Homme », c’est Ringo Lam qui est choisit pour la nouvelle production de la star belge.

Initialement prévu pour être exploité sous le titre de « The Exchange », le film verra son titre modifié par deux fois avant de sortir. Le Studio Sony, distributeur du film craignait en effet, que le public ne comprenne pas sa signification. Un nouveau titre est alors sélectionné : « Bloodstone ». Là encore, ce choix ne convainc personne, surtout pas Van Damme. En urgence, c’est donc « Risque Maximum » que sera sur les affiches.

Aussi prometteur qu’il soit, le résultat reste très décevant malgré le talent de Ringo Lam qui tente, tant bien que mal de masquer l’absurdité d’un scénario prétexte aux « exploits » de la star.

Mais ce n’est pas suffisant pour nous tenir en haleine pendant plus d’une heure et demie, faute aussi à un Jean Claude Van Damme plus mauvais que jamais.
Le début faisait pourtant illusion avec une course poursuite haletante dans les rues de Nice (pas très bien mise en valeur, dommage) qui voit la mort du Jean Claude n°1. Arrive Jean Claude n°2, accompagné d’un Jean Hugues Anglade, venu cachetonner dans une production américaine à l’image d’Yvan Attal dans « Rush Hour 3 ». Commence alors une enquête banale et poussive, avec la venue de la très belle Natasha Hendridge, tout aussi peu inspirée que son collègue français.

Restent quelques rares scènes bien découpées (la scène de l’hôtel notamment) permettant d’éviter au spectateur de quitter son fauteuil.

Bref, un film au budget de série B confortable mais pas très excitant. Aussi vite vu, aussi vite oublié.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Risque Maximum de Ringo Lam 1996 Exterminator

Risque Maximum

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 1.7 (1 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1