Horreur

Published on février 8th, 2014 | by Exterminator

0

Resident Evil Extinction de Russell Mulcahy 2007

Avec : 

  • Milla Jovovich : Alice
  • Oded Fehr : Carlos Olivera
  • Ali Larter : Claire
  • Iain Glen : Dr. Issacs

Origine : USA/UK/France/Allemagne/Australie

Durée : 94 Min

Alice se cache désormais dans le désert du Nevada. Elle retrouve Carlos Olivera et L.J., ainsi que de nouveaux survivants, Claire, K-Mart et Nurse Betty. Autrefois capturée par Umbrella Corporation, Alice avait subi des expériences biogéniques qui ont modifié ses fonctions vitales. Ce qui devait l’affaiblir n’a fait que la renforcer, et chacun de ses pouvoirs fabuleusement amplifiés sera utile dans l’affrontement sans merci qui s’annonce…(Résumé : Source : cinemovies.fr)

On pensait avoir définitivement perdu depuis plusieurs années, Russell Mulcahy, considéré depuis longtemps comme l’homme d’un seul film, « Highlander ». Il est vrai que le reste de sa filmographie n’a rien de très emballant avec une suite de « Highlander » complètement ratée, un polar avec Denzel Washington « Ricochet » à mettre aux oubliettes ou encore une « Resurrection » avec Christophe Lambert qui se passe de commentaires. On se demande alors pourquoi les producteurs de la franchise « Resident Evil » ont décidé de faire appel à lui. Contre toute attente, l’association Russell Mulcahy / Resident Evil nous pond finalement un troisième opus plutôt satisfaisant.

Après avoir visité l’univers Umbrella puis la ville de Raccoon City, on change ici, complètement d’environnement. Le monde entier ayant été infecté, les populations et les villes ont quasiment toutes été rasées, obligeant les survivants à vivre dans le désert. Ce nouveau décor permet à Mulcahy de multiplier les références. On pense bien sûr à « Mad Max 2 » avec ce convoi de survivants emmenés par Claire et Carlos, constamment à la recherche de nourriture et d’essence. On pense aussi à tous ces « survivals » dans une séquence tout à fait réussie où Alice est aux prises avec une famille de dingues et où elle sera confrontée à une horde de dobermans infectés.

Après 2 opus en dessous des espérances, on pouvait pourtant encore craindre le pire. Certes, le scénario tient presque sur quelques lignes mais Mulcahy a bien compris que sa mission première était de nous en mettre plein les mirettes sans s’embêter avec une quelconque intrigue. Et là dessus, on est pas déçus, le film enchaine allègrement les séquences d’action et de combats de zombie à un rythme plus que soutenu. Le paroxysme étant atteint lors d’une longue séquence dans un Las Végas dévasté et envahi par le sable.

Côté casting, Milla Jovovich s’impose de plus en plus dans son rôle au fil des films. Elle est ici complètement investie et totalement crédible en femme dotée de force surhumaine. Elle n’a rien à envier à bon nombre de ses confrères masculins. Les fans de la série « Heroes » reconnaitront ici dans le rôle de Claire, Ali Larter (Niki Sanders) et les fondus de R’nB se délecteront de la présence, certes limitée, de la chanteuse depuis disparue, Ashanti.

Plutôt rythmé, bien gore et enfin fidèle à l’esprit du jeu, ce « Resident Evil Extinction » est une véritable bonne surprise sur-vitaminée qui ne pourra que satisfaire les amateurs.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Resident Evil Extinction de Russell Mulcahy 2007 Exterminator

Resident Evil Extinction

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1