Comédie

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Radiostars de Romain Levy 2012

Avec : 

  • Manu Payet : Alex
  • Clovis Cornillac : Arnold
  • Douglas Attal : Ben
  • Pascal Demolon : Cyril

Origine : France

Durée : 100 Min

En plein échec professionnel et sentimental, Ben, qui se rêvait comique à New York, est de retour à Paris. Il rencontre Alex, présentateur-vedette du Breakfast-club, le Morning star de la radio. Avec Cyril, un quadra mal assumé, et Arnold, le leader charismatique de la bande, ils font la pluie et le beau temps sur Blast FM. Très vite Ben est engagé : Il écrira pour eux. Alors qu’il a à peine rejoint l’équipe, un raz de marée frappe de plein fouet la station : l’audience du breakfast est en chute libre. C’est en bus qu’ils sillonneront les routes de France pour rencontrer et reconquérir leur public. Pour ces Parisiens arrogants, de ce road trip radiophonique naîtra un véritable parcours initiatique qui bousculera leurs certitudes. (Source : Allociné).

Pour son premier film, le scénariste Romain Levy a presque naturellement voulu commencer par un long métrage aux allures autobiographiques.

C’est de l’époque où il travaillait à la radio et où il fit connaissance de Manu Payet dont est largement inspirée cette histoire, malgré une grosse part de fiction. Une forte amitié naissant entre les deux hommes, ils décident donc à travers ce sympathique road trip de raconter leurs années radio : ces personnages, cet univers et cette perpétuelle course à la performance et à l’audience qui peut vite faire perdre la tête.

Le parallèle avec le milieu de la télévision est tout tracé. On y retrouve les mêmes excès et dérives. On pouvait s’attendre donc à une critique drôle et acerbe d’un milieu surexposé… Et bien pas vraiment.

« Radiostars » est plutôt un film de potes assez caricatural qui survole plus que ne traite, les différents points qu’il aborde.

Caricatural car on a une nouvelle fois droit à cette vision toute parisienne de la province : Des villages de campagne tristes, peuplés soit par des gagne-petit ou des freaks/nerds dont on aime se moquer.

Ca devient lourd à la fin car même si l’intention probable du réalisateur était de montrer la vision prétentieuse que peuvent avoir ses animateurs qui se croient les rois du monde, il nous laisse la fâcheuse sensation d’en avoir la même.

Pour le reste, on a un peu de mal à adhérer. L’impression du film clanique fait par des potes pour des potes nous laisse un peu à la marge. Cette impression est accentuée par un presque refus d’aborder l’aspect dramatique de ces personnages tous assez pathétiques que l’on désamorce systématiquement par une situation comique.

Pour la critique de l’univers des médias, on repassera. Elle est là aussi, savamment esquivée.

D’où une sensation générale de superficialité presque adolescente malgré un pitch prometteur. Heureusement, le cast est là pour relever un peu le tout, notamment Manu Payet visiblement dans son élément. Cornillac et les autres font quant à eux, le job.

« Radiostars » reste donc un premier film bancal, à l’intérêt assez limité et qui a du mal à soutenir la comparaison avec les films auquel il fait référence (Good Morning Vietnam et Presque Célèbres).

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Radiostars de Romain Levy 2012 Exterminator

Radiostars

Notre Avis

Summary:

2.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1