Policier - Thriller

Published on février 14th, 2014 | by Exterminator

0

Marc la Gâchette de Stelvio Massi 1975

Avec : 

  • Franco Gasparri : Mark Terzi
  • Lee J.Cobb : Benzi
  • Nino Benvenuti : Ghini
  • Ely Galleani : Angela Frizzo

Origine : Italie

Durée : 96 Min

Marc, jeune loup de la police doit démasquer un assassin connu sous le pseudonyme « Le Sphynx » dont l’ultime menace est de faire sauter toute la ville. (Source : première.fr)

Mark le flic beau gosse est de retour. Il n’aura pas fallu longtemps pour assister aux nouvelles aventures du charismatique commissaire Terzi sur le grand écran. Le premier épisode (Un Flic voit Rouge) ayant connu un tel succès en Italie, qu’il aurait été en effet surprenant de ne pas voir immédiatement pointer une suite que l’on qualifiera d’opportuniste.

Avec Mark, toujours interprété par Franco Gasperri, revient également le personnage du mafieux Benzi (Lee J. Cobb), ce même Benzi que notre flic avait pourtant arrêté à Milan à la fin du premier film.

Disculpé, notre méchant de service aspire désormais à débuter une carrière politique du côté de Gênes, sans pour autant avoir renoncé à ses activités occultes. Et c’est par un «heureux» concours de circonstances que Benzi va recroiser la route du commissaire Terzi, venu sur la côte Ligure pour enquêter sur une mystérieuse série de meurtres.

Après une première aventure réussie mais un peu simpliste, l’intrigue se veut ici un peu plus compliquée. Le bon Mark va ici également avoir à faire avec un tueur (inspiré très largement du Scorpio de «L’Inspecteur Harry) laissant derrière lui, les indices d’une énigme que notre flic devra résoudre.

Le film démarre fort avec une violente fusillade et une longue et spectaculaire course poursuite. Une excellente surprise qui va malheureusement vite retomber comme un soufflé. La suite va effectivement reprendre (mise à part une excellente séquence dans un cinéma) le rythme un peu trop pépère du premier opus et se perdre dans une intrigue mal construite et particulièrement brouillonne.

Entre une liste d’enlèvements impliquant Benzi et la poursuite de ce tueur à énigmes visant également à nuire à ce même Benzi, le scénario se perd souvent en tentant de jongler maladroitement entre ces deux affaires pas toujours intelligibles.

On sent donc clairement que le tout a été écrit un peu à la va-vite (certainement à cause de la précipitation de la production à vouloir monter cette suite). Dommage que le réalisateur pourtant chevronné Stelvio Massi ne parviennent jamais à mettre de l’ordre dans tout ça.

Si les habituels codes du genre sont tout de même respectés, on ne peut qu’être déçus par cette suite résolument bâclée.

NB : Sorti dans les salles françaises en 1979 sous le titre «Marc la Gâchette», ce film sera finalement renommé en «Justice sans Sommation» pour son exploitation video.

Extrait

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Marc la Gâchette de Stelvio Massi 1975 Exterminator

Marc la Gâchette

Notre Avis

Summary:

2


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1