Fantastique - SF

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Les Aventures de Buckaroo Banzaï à Travers la 8e Dimension de W.D Richter 1984

Avec : 

  • Peter Weller : Buckaroo Banzaï
  • John Lithgow : Lord John Whorfin / Dr Emilio Lizardo
  • Ellen Barkin : Penny Priddy
  • Jeff Goldblum : New Jersey

Origine : USA

Durée : 103 Min

Le brillant chirurgien Buckaroo Banzaï vient d’entrer dans l’histoire. Grâce à l’une de ses inventions, il est le premier homme à pénétrer dans la huitième dimension… et à en revenir vivant ! Mais son ennemi juré, le diabolique et loufoque Dr Lizardo met sur pied un plan pour dérober l’invention dans le but de lever une armée d’extra-terrestres pour détruire la Terre. Ni une ni deux, Buckaroo se lance dans la bataille contre Lizardo, même si cette guerre multidimensionnelle peut mener à la destruction de l’Univers tout entier ! (Source : dpstream).

Il aura fallu presque dix ans au scénariste W.D Richter pour mettre en scène ce loufoque film de science fiction. Entre de nombreuses réécritures et une difficulté à convaincre un producteur de financer ce projet particulier qui ne ressemble en rien à ce qui a déjà été fait, Richter connaitra en effet, d’énormes difficultés à faire aboutir son entreprise.

Alors que la Fox manifeste finalement son intérêt, c’est la MGM qui remportera le morceau, mise en confiance par le succès des divers scénarii écrits par Richter à l’époque (son adaptation de «L’invasion des profanateurs» ou le «Dracula» de John Badham).

De la confiance, il en fallait pour produire un tel film, à la fois surréaliste, foldingue et absurde que l’on peut prendre de deux manières différentes.

Au premier degré, «Buckaroo Banzai» peut se voir comme une série Z de luxe, risible et débile.

Un héros improbable, à la fois brillant neuro chirurgien, scientifique et rockstar, un scénario qui part dans tous les sens, confus qui nous perd peu à peu, un humour idiot et pas drôle et un rendu 80’s rendant le film difficilement regardable et terriblement ringard.

Mais avec beaucoup de distance, on peut y voir aussi, une parodie survitaminée du cinéma de science-fiction, jouant avec tous les codes les plus improbables du genre.

Si on a du mal à adhérer au résultat, on ne peut pas lui enlever l’énorme énergie qu’il dégage, provoquant tout de même une certaine sympathie.

La qualité du casting joue également en sa faveur. Peter Weller dans la peau du héros s’en sort pas si mal, entouré par une galerie d’acteurs à la mode en ce milieu des années 80 qui l’on a toujours plaisir à revoir : Ellen Barkin, Jeff Goldblum, Christopher Lloyd, John Lithgow, Clancy Brown

Au final, ce film reste une curiosité qu’il faut découvrir avec certaines dispositions pour réellement l’apprécier.

Une suite était prévue comme nous l’informe le générique final mais devant son échec public, le projet fut naturellement abandonné.

«Buckaroo Banzaï» attendra pourtant le statut de film culte quelques années plus tard lors de sa sortie vidéo et de ses multiples diffusions TV.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Les Aventures de Buckaroo Banzaï à Travers la 8e Dimension de W.D Richter 1984 Exterminator

Les Aventures de Buckaroo Banzaï à Travers la 8e Dimension

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1