Comédie Affiche L'Emmerdeur de Edouard Molinaro 1973

Published on février 4th, 2014 | by Exterminator

0

L’Emmerdeur de Edouard Molinaro 1973

Avec : 

  • Jacques Brel : François Pignon
  • Lino Ventura : Ralf Milan
  • Caroline Cellier : Louise Pignon
  • Jean Pierre Darras : Fuchs

Origine : France/Italie

Durée : 80 Min 

Un tueur engagé pour accomplir une mission se voit contraint, dans un hôtel, de sauver la vie d’un commis voyageur aux tendances suicidaires. Celui-ci, reconnaissant et en mal d’amitié, va rapidement devenir un vrai pot de colle, faisant tourner la mission du tueur à la catastrophe…(Résumé : Source : Allociné.fr)

C’est en 1971 que Francis Veber monte «Le Contrat», une pièce racontant les déboires d’un tueur à gages gêné pendant l’une de ses missions par un hurluberlu nommé François Pignon. Le succès est tel que les producteurs Alexandre Mnouchkine et Georges Dancigers demandent à Veber de l’adapter pour le grand écran.

Jacques Brel – qui sera donc le premier à incarner Pignon au cinéma avant Pierre Richard, Daniel Auteuil, Jacques Villeret et Gad Elmaleh – et Lino Ventura sont alors engagés pour jouer le deux rôles principaux et exigent la présence de Edouard Molinaro derrière la caméra. Le réalisateur connait en effet bien les deux hommes qu’il a déjà dirigé et qui sont devenus ses amis.

Si la critique fut plutôt mitigée, le film – re-titré entre temps par le distributeur – connait à l’instar de la pièce, un véritable succès avec près de 3,3 M de spectateurs.

Avec un peu de recul, on peut se demander si ce film considéré encore aujourd’hui comme un classique de la comédie française, n’est pas un poil trop surestimé. Beaucoup retiennent à juste titre, les fameuses scènes de suicides manqués par Brel mais en dehors, il faut bien avouer que l’on rit finalement assez peu. Molinaro visiblement peu à l’aise avec cette unité de lieu imposée, peine à suivre le rythme imposé par Veber et beaucoup de gags tombent inexorablement à l’eau.

Heureusement, le cinéaste peut compter sur sa paire d’acteurs qui parviennent eux, à retenir toute notre attention. Ventura n’a pas besoin de forcer son talent avec ce rôle qui lui va comme un gant. Brel quant à lui, démontre qu’il était décidément fait pour la comédie, incarnant à merveille cet homme maladroit, déclencheur de catastrophes malgré lui.

Si l’on préfèrera les futures comédies de Veber («La Chèvre», «Les Compères», «Le Diner de Cons»…), on pourra toujours voir ou revoir cet «Emmerdeur» pour ces fantastiques acteurs qui n’ont jamais été remplacés.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
L’Emmerdeur de Edouard Molinaro 1973 Exterminator

L'Emmerdeur

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1