Policier - Thriller

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Le Grand Kidnapping de Roberto Infascelli 1973

Avec : 

  • Enrico Maria Salerno : Questeur Cardone
  • Lee J. Cobb : Ex Questeur Iovine
  • Jean Sorel : Le Procureur
  • Luciana Paluzzi : Renata Boletti

Origine : Italie

Durée : 92 Min

En Lombardie, durant les années 70 sévissent criminalité et terrorisme, avec, notamment, de fréquents enlèvements pour rançon. Les services de police, jusque-là passifs (car corrompus), vont devoir se plier aux directives du nouveau commissaire Cardone délégué pour rétablir l’ordre. Pour soumettre cet homme intègre à leurs dictats, les criminels enlèvent son fils. (source : wikipedia).

Après le succès en 1972 de «La Polizia Ringrazia » de Stefano Vanzina (alias Steno), l’un des films pionniers de la longue vague de «Poliziesci» qui envahirent les écrans italiens tout au long des années 70, le producteur Roberto Infascelli décide de réaliser lui-même une «fausse» suite, « La Polizia sta a Guardare » aka « Le Grand Kidnapping ».

Le commissaire Bertone laisse la place au questeur Cardone (interprété une nouvelle fois par l’excellent Enrico Maria Salerno) envoyé à Milan pour reprendre un service laissé vacant par son prédécesseur démissionnaire. Adepte des méthodes radicales, il va devoir faire face à une série de kidnapping qui l’impliquera personnellement.

Le film fait écho à une actualité tragique qui voit les enlèvements crapuleux se multiplier à grand vitesse à l’époque, de l’autre côté des Alpes, conséquence d’une situation politique, économique et sociale dramatique.

Un fort sentiment d’insécurité s’installe donc en Italie que le cinéma populaire italien va s’empresser d’exploiter sur un terrain souvent réactionnaire.

C’est encore le cas ici avec ce commissaire qui, face à des institutions dépassées et corrompues, va décider d’appliquer ses propres méthodes, sa propre justice quitte à mettre en jeu, la vie de son propre fils.

Le débat de la justice radicale face à des responsables qui ferment le yeux est donc une nouvelle fois, au centre de cette production classique mais efficace.

Pour son premier film, Infascelli fait déjà preuve d’une certaine maitrise, enchainant les situations sur un rythme assez soutenu. Mais si les codes du genre sont bien présents, il ne faut pas s’attendre non plus à un déferlement d’action, le film jouant plus la carte de l’enquête et du suspens que celle du spectacle (hormis la très intense poursuite finale).

Salerno est toujours impeccable dans le rôle de ce flic passionné. A ses côtés, on retrouve l’acteur américain Lee J Cobb (le fameux inspecteur Kinderman de «L’Exorciste») et le français Jean Sorel dans un rôle pour le coup, trop effacé.

A noter l’excellent score de Stelvio Cipriani qui sera repris en partie pour le fascinant giallo de Massimo Dallamano, « La Lame Infernale ».

Si on aura plus tendance à apprécier les polars extrêmes de Lenzi, véritables chefs d’oeuvres du genre, on ne boudera pas notre plaisir devant ce film sympathique, divertissant et plutôt bien écrit à défaut d’être excitant.

Extrait

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Le Grand Kidnapping de Roberto Infascelli 1973 Exterminator

Le Grand Kidnapping

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1