Policier - Thriller

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

La Peur Règne sur la Ville de Giuseppe Rosati 1976

Avec : 

  • Maurizio Merli : Murri
  • James Mason : Le Questeur
  • Raymond Pellegrin : Lettieri
  • Silvia Dionisio : Laura Masoni

Origine : Italie

Durée : 95 Min

Un véritable fauve à la gâchette facile s’évade de la prison de Rome avec sa bande et un ancien cheminot inoffensif. Très vite ils sèment la panique dans la ville par des actions impitoyables. La police est complètement dépassée par les évènements et suit la piste d’un très beau mannequin parente du cheminot… (Source : première.fr)

Une nouvelle fois dans le registre populiste du polar prônant la justice expéditive, voici l’un des nombreux «poliziechi» produit en Italie à l’époque, mettant en scène un flic implacable aux méthodes musclées et discutables.

On rappellera le contexte social et politique particulièrement tendu de l’Italie des 70’s où régnait une forte insécurité que les autorités avaient du mal à combattre.

Le cinéma populaire profitera de ce climat pour lancer une longue vague de polars parfois extrêmes, au discours souvent douteux qui connaitront un énorme succès de l’autre coté des Alpes

On retrouve un habitué du genre dans la peau de ce flic rappelé à Rome pour pourchasser un groupe de dangereux malfrats à peine évadés de prison, le blondinet Maurizio Merli, acteur emblématique de ce courant du cinéma populaire italien.

Il reprend ici le rôle du commissaire Murri précédemment interprété par Leonard Mann dans «La Polizia interviene : Ordine di Uccidere» du même Rosati.

Le cinéaste va ici reprendre tous les codes du genre pour nous proposer un honnête film policier malheureusement pas très original.

Le script est des plus classiques (après avoir reformé sa petite équipe, Merli va liquider un par un les dangereux évadés), les quelques scènes d’actions correctes sans être inoubliables, l’érotisme gratuit et l’apologie de la justice sauvage plus que jamais assumée comme l’illustre la tirade de Merli qui, après avoir dézingué trois preneurs d’otages dit à un prêtre : «Vous ne pouvez pas comprendre, je les flingue pour sauver leur conscience.»

Autre point noir, les innombrables placements de produits d’une célèbre marque de cigarettes et de nombreux alcools italiens, imposés de manière frontale tout au long du film.

On remarquera la présence discrète de Raymond Pellegrin et celle de l’acteur britannique James Mason venu cachetonner dans le rôle du questeur général.

Malgré tout ça, «La peur règne sur le Ville» reste divertissant, rythmé et plutôt bien mis en scène et c’est déjà pas mal.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
La Peur Règne sur la Ville de Giuseppe Rosati 1976 Exterminator

La Peur Règne sur la Ville

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1