Comédie

Published on février 15th, 2014 | by Exterminator

0

La Guerre des Rose de Danny DeVito 1989

Avec : 

  • Michael Douglas : Oliver Rose
  • Kathleen Turner : Barbara Rose
  • Danny DeVito : Gavin D’Amato
  • Marianne Sägebrecht : Susan

Origine : USA

Durée : 116 Min

Mariés depuis 17 ans, les Rose sont beaux, riches et ambitieux. Olivier est avocat à Washington. Quant à Barbara, elle s’ennuie et persuade son mari d’acheter une somptueuse résidence pour la décorer à son goût. Tout ce qu’il faut pour être heureux, et pourtant la vie des Rose va vite devenir un véritable enfer…

Seconde réalisation de Danny DeVito, «La Guerre des Roses» est l’adaptation du roman éponyme de Warren Adler édité en 1981, l’histoire d’un couple de bourgeois à la vie plutôt confortable qui vont peu à peu se vouer une haine féroce. C’est aussi la troisième fois que l’acteur partage l’affiche avec Michael Douglas et Kathleen Turner après «A la Poursuite du Diamant Vert» et «Le Diamant du Nil».

On avait découvert le ton grinçant et acerbe de DeVito dans son premier film «Balance Maman Hors du Train» et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il signe ici, une nouvelle et très réussie comédie d’une noirceur absolument jubilatoire.

Tout commence par un coup de foudre, banal, classique. Logiquement, suivent le mariage, les enfants mais tout aussi logiquement, après 18 ans de vie commune, l’état de grâce s’estompe et la routine s’installe. Lui, trop occupé par sa brillante carrière d’avocat, elle, en manque de reconnaissance, lassée de vivre sa vie, seule de son côté. Elle propose le divorce, lui refuse. S’engage alors une lutte sans merci où tout les coups sont permis. D’abord sournoises, les attaques deviendront de plus en plus violentes.

Résumé de la sorte, cette histoire rappelle celle d’innombrables mauvais drames hollywoodiens. Sauf que DeVito choisit lui de traiter ce sujet à priori grave sur un ton à la fois parodique et cruel. Il en profite surtout pour en faire une extraordinaire critique du couple, un modèle social trop souvent idéalisé dans le cinéma américain mais également celle du matérialisme galopant de la société contemporaine. Les deux nouveaux ennemis vont en effet s’entre-déchirer pour la garde…. de la maison et de tous les objets qui la décore.

Bourrée de gags toujours plus loufoques, de dialogues savoureux et réalisée avec une inspiration toute «Hitchcokienne» (on ne compte plus les clins d’oeil au maitre), cette «Guerre des Rose» frôle souvent la perfection.

DeVito a également l’intelligence de ne pas permettre au spectateur de prendre parti pour l’un ou l’autre «camp», incarnés par deux acteurs absolument géniaux.

A la fois amer et drôle, insidieux et extrêmement violent mais terriblement bon.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
La Guerre des Rose de Danny DeVito 1989 Exterminator

La Guerre des Rose

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1