Horreur

Published on février 7th, 2014 | by Exterminator

0

House de Steve Miner 1986

Avec : 

  • William Katt : Roger Cobb
  • George Wendt : Harold Gordon
  • Richard Moll : Big Ben
  • Kay Lenz : Sandy Sinclair

Origine : USA

Durée : 93 Min

Roger Cobb (william katt) est auteur de roman fantastique, l’étrange disparition de son fils et sa récente séparation avec sa femme ont complètement chamboulé sa vie.
En manque total d’inspiration, il décide de se ressourcer dans la vieille maison de son enfance dans laquelle sa tante vient de se pendre… mais dés son installation d’horribles créatures font surface, comme le pensait sa tante, la maison est hantée… (Résumé : Source : psychovision.net)

La fine équipe à l’initiative de la franchise à rallonge « Vendredi 13 » formée par Sean Cunningham et Steve Miner, revient ici pour une sympathique comédie d’horreur. Comédie parce que le ton y est résolument léger autour de cette histoire de maison hantée où chaque situation horrifique est désamorcée avec humour.

Une maison hantée héritée par un écrivain en panne d’inspiration, théatre de situations plus loufoques les unes que les autres. Un scénario simpliste en apparence mais bénéficiant d’un véritable effort d’écriture notamment autour du personnage principal de Roger Cobb. La perte de son enfant, son divorce, un traumatisme post-Vietnam qui l’empêche d’écrire… Bref, beaucoup de problèmes personnels à résoudre. Cette maison hostile devenant le symbole de tous ses maux. Il comprendra vite que pour les résoudre, il devra « combattre » cette maison et les esprits qui la hantent.

Les inconditionnels (si il y en a) de la série « Perry Mason » reconnaitront sous les traits de Roger Cobb, William Katt, un habitué des productions télé des années 70 et 80. Il est entouré ici d’éternels second rôles du cinéma et de la télévision comme George Wendt, vu notamment dans la série à succès des années 80, « Cheers ».

Le film nous réserve donc pas mal de bon moments à l’image de « l’attaque » des outils de jardins, la tentative de capture du monstre du placard ou la recherche de son fils dans les entrailles de la maison, sans oublier le final, tout aussi réussi.

Quelques regrets malgré tout : un mise en place un peu longuette et mollassonne à l’image de la réalisation de Miner, et une musique un peu vieilliote de Harry Manfredini, trop proche de son travail pour « Vendredi 13 ».

Une petite série B sans prétention plus amusante qu’effrayante.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
House de Steve Miner 1986 Exterminator

House

Notre Avis

Summary:

3


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1