Policier - Thriller

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Hitcher de Robert Harmon 1986

Avec : 

  • Rutger Hauer : John Ryder
  • C.Thomas Howell : Jim Halsey
  • Jennifer Jason Leigh : Nash
  • Jeffrey DeMunn : Capitaine Esteridge

Origine : USA

Durée : 95 Min

Alors qu’il fait route pour la Californie, un jeune américain prend un auto-stoppeur s’avérant être un véritable psychopathe. Pour le héros, Jim Halsey, c’est le début d’un long voyage vers l’horreur, à la fois traqué par le tueur et pris pour cible par la police qui le rend responsable des meurtres qu’il n’a pas commis. (Source : wikipedia).

Inspiré par la chanson des Doors «Riders on the Storm», le scénariste Eric Red va écrire le scénario de l’un des meilleurs thrillers des années 80. L’histoire d’un d’autostoppeur psychopathe qui va harceler un jeune conducteur au coeur de l’Amérique profonde.

C’est tout d’abord l’acteur Sam Elliot que l’on peut voir aux cotés de Patrick Swayze dans «Road House» qui est pressenti pour interpréter cet effrayant tueur venu de nulle part.

Mais pour d’obscures raisons, les producteurs préfèrent finalement se tourner vers Rutger Hauer, l’inoubliable «réplicant» de «Blade Runner».

Le jeune espoir C.Thomas Howell, vu dans «Soul Man» ou «Outsiders» est quant à lui choisi pour lui donner la réplique.

Produit par le département cinéma de la célèbre chaine câblée HBO, le film bénéficiera d’un budget et d’une distribution réduits. Un choix bien regrettable quand on voit le résultat.

Rappelant par de nombreux aspects le «Duel» de Spielberg, «Hitcher» reste encore aujourd’hui, un formidable polar à la fois prenant et angoissant soutenu par l’excellente interprétation de Rutger Hauer, aussi malsain qu’effrayant.

Howell avouera même garder ses distances avec Hauer, le trouvant tout aussi pétrifiant en dehors du tournage.

En plus d’une réalisation ultra maitrisée, un suspense omniprésent et un rythme sans aucun temps morts, l’intérêt de ce film finalement assez proche du Slasher réside également sur le rapport ambigu, teinté d’homosexualité entre le traqué et son harceleur dans cette odyssée horrifique au coeur des paysages arides du Texas. Le tueur poussant le jeune conducteur au travers de ses actes (la scène de l’écartèlement est sur ce point significative) à affirmer sa propre sexualité.

Comme prévu, le film connaitra un échec en salles. Les producteurs estimèrent que cet échec était du au manque de violence graphique, Harmon préférant instaurer une ambiance paranoïaque plus énigmatique que de montrer les meurtres de manière frontale.

On ne peut que leur donner tort, tant le choix du réalisateur apporte finalement une dimension initiatique au film qui lui permet de dépasser le simple statut de série B.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Hitcher de Robert Harmon 1986 Exterminator

Hitcher

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1