Horreur

Published on février 16th, 2014 | by Exterminator

0

Hellraiser II, Les Ecorchés de Tony Randel 1988

Avec : 

  • Clare Higgins : Julia Cotton
  • Ashley Laurence : Kirsty Cotton
  • Kenneth Cranham : Dr. Channard
  • Doug Bradley : Pinhead

Origine : UK/USA

Durée : 99 Min (Version Intégrale)

Kirsty ne peut trouver le repos depuis que ses parents, Larry et Julia, ainsi que Frank, l’amant de sa mère, ont été anéantis. Son père hante ses rêves et la supplie de le sauver. Son internement dans un hôpital psychiatrique ne l’apaise en rien. La police, quant à elle, s’intéresse de près à leur disparition et tente de percer le secret du matelas couvert de sang dans lequel Julia s’est littéralement dissoute. Le docteur Channard, qui soigne Kirsty, est fasciné par les puissances occultes. Il s’introduit dans la maison des parents de Kirsty, dérobe le fameux matelas et y sacrifie l’un de ses malades pour redonner vie à Julia… (Source : téléloisirs.fr).

Suite directe du célèbre film de Clive Barker, «Hellraiser II» poursuit le voyage au bout de l’enfer entamé par l’auteur et cinéaste britannique, un an plus tôt. Se contentant désormais d’un poste de superviseur, Barker cède donc sa place à l’un de ses anciens assistants, Tony Randel qui signe ici son premier film. Une sacrée tache que de succéder à un tel personnage pour le néo-réalisateur qui va choisir de s’inscrire dans la continuité en préservant l’ambiance sadique et malsaine du film original. Il va surtout tenter de répondre à de nombreuses questions restées en suspens. De nous en apprendre notamment plus sur les cénobites, ces êtres monstrueux voués à la souffrance éternelle. Sur leur univers baroquo-cauchemardesque que l’on découvre enfin ici…

Bénéficiant d’un budget, douze fois supérieur, Randel opte également pour une surenchère de scènes extrêmement gores (la séquence du retour de Julia en particulier…), difficiles à regarder pour ceux qui n’ont pas l’estomac bien accroché. Une décision qui soulèvera les foudres de la censure américaine, demandant au final à ce que près de 6 minutes du film soient coupées pour sa sortie. Seules quelques copies de la version intégrale seront tout de même distribuées à travers le monde (notamment en France).

-A noter qu’aujourd’hui, seules les éditions DVD britannique et américaine proposent cette version complète en VO non sous-titrée-

Retour au film qui ne souffre à aucun moment de la comparaison avec l’oeuvre de Barker, bien au contraire. Si Randel se démarque par moment de son modèle (notamment autour de certains choix artistiques), le réalisateur livre au final une séquelle parfaitement complémentaire, d’une remarquable maitrise technique malgré un scénario accusant de nombreuses incohérences. Rien de grave tout de même. Angoissante, oppressante, délirante voire choquante cette suite est une incontestable réussite. La dernière d’une saga qui, par la suite, va malheureusement sombrer en s’éloignant irrémédiablement de l’univers gothico-horrifique créé par Clive Barker.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Hellraiser II, Les Ecorchés de Tony Randel 1988 Exterminator

Hellraiser II, Les Ecorchés

Notre Avis

Summary:

4


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1