Horreur Affiche Happy Birthday, Souhaitez de ne Jamais être Invité de Jack Lee Thompson 1982

Published on février 12th, 2014 | by Exterminator

0

Happy Birthday, Souhaitez de ne Jamais être Invité de Jack Lee Thompson 1982

Avec : 

  • Melissa Sue Anderson : Virginia Wainwright
  • Glenn Ford : Dr David Faraday
  • Lawrence Dane : Hal Wainwright
  • Sharon Acker : Estelle Wainwright

Origine : Canada

Durée : 95 Min

Happy Birthday raconte l’histoire d’une bande d’amis qui font partie des plus populaires de l’école qu’ils fréquentent. Ils ont même hérité du surnom « The Top 10 ». À l’approche de l’anniversaire de Virginia (Anderson), les jeunes se font brutalement tuer un par un. Virginia commence à suspecter que les crimes ont un lien avec l’accident qu’elle a eu quelques années auparavant. Jusqu’à récemment, le souvenir de l’accident était flou, mais la présence du meurtrier lui fait retrouver la mémoire… (Source : horreur.net).

C’est avec surprise que l’on découvre le nom de Jack Lee Thompson derrière la caméra de ce slasher produit en pleine vague du genre. Rappelons que le réalisateur est alors à la tête d’une impressionnante filmographie avec quelques désormais classiques du cinéma comme «Les Nerfs à vif» ou «Les Canons de Navarone».

Une bonne nouvelle donc, pour un genre qui a déjà tendance à tourner un peu en rond en cette année 1982, faute à une foisonnante mais paresseuse production qui ne fait que décalquer les succès de «Halloween» et «Vendredi 13» sans une once d’originalité. La présence de Jack Lee Thompson ici fait donc espérer en un film d’une qualité supérieure à la moyenne, le bonhomme ayant rarement failli à sa réputation de bon exécutant.

Ce sera en effet, le cas. Sans jamais négliger le codes du genre, le cinéaste sort ici des entiers battus grâce notamment à un scénario original à la sauce «Whodunit» qui multiplie constamment les pistes. Rancunes, frustrations, vengeances… Ce groupe de 10 amis propre sur eux et en apparence très soudé cache des traumas qui aboutiront à un massacre conclut par un twist surprenant.

 Thompson maitrise bien son sujet en nous proposant une montée en tension, certes un peu longuette mais parfaitement efficace. Certains meurtres sont originaux et spectaculaires (le fameux coup de la brochette qui illustre l’affiche du film) bien qu’ayant malheureusement subi les foudres et le ciseau de la censure de l’époque (Une copie de travail non censurée circulerait toutefois sur le net).

Dans la peau de l’héroine, on reconnaitra Melissa Sue Anderson, enfin échappée de «La Petite Maison dans la Prairie», ici tout à fait convaincante. A ses côtés, Tracy Bregman qui finira elle, dans «Les Feux de l’Amour» ou le vétéran Glenn Ford dans un rôle de psychiatre.

 Si «Happy Birthday» garde une empreinte très 80’s, il n’en demeure pas moins un slasher singulier, mis en scène avec sérieux et maitrise par Jack Lee Thompson.

Il est donc regrettable que ce film soit tombé aux oubliettes alors que d’autres navets du genre gardent encore les faveurs des éditeurs aujourd’hui.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Happy Birthday, Souhaitez de ne Jamais être Invité de Jack Lee Thompson 1982 Exterminator

Happy Birthday, Souhaitez de ne Jamais être Invité

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1