Policier - Thriller

Published on février 11th, 2014 | by Exterminator

0

Hannibal de Ridley Scott 2001

Avec : 

  • Anthony Hopkins : Hannibal Lecter
  • Julianne Moore : Clarice Starling
  • Gary Oldman : Mason Verger
  • Ray Liotta : Paul Krendler

Origine : UK/USA

Durée : 125 Min

Dix ans ont passé depuis que le Dr. Hannibal Lecter s’est évadé de la clinique psychiatrique. Libre, après avoir changé d’identité, il a trouvé refuge à Florence, la ville qui sied le mieux à ses goûts cruels et raffinés. Il s’adonne à ses recherches et paraît avoir effacé ses abominables forfaits. Mais Clarice, n’a rien oublié, la voix glacée de Lecter hante ses rêves ! Mason, la sixième victime, en a gardé un souvenir bien plus cuisant. Et pour attirer Hannibal il connaît un appât irrésistible : Clarice ! (Résumé : Source : cinemotions.com)

Après le succès international du livre « Le Silence des Agneaux » et de son adaptation sur grand écran, l’écrivain Thomas Harris se devait d’écrire une seconde suite aux aventures gustatives du célèbre Hannibal Lecter dit le cannibale, ce tueur en série intelligent et ultra cultivé qui aida un jeune agent du FBI a résoudre une affaire de kidnapping du fin fond de sa cellule avant de prendre la poudre d’escampette.

Prévoyant donc immédiatement une adaptation cinématographique de cette nouvelle suite, Harris l’écrit en songeant déjà au casting du long métrage. Persuadé que le grand Anthony Hopkins ne reprendrait pas son rôle, il fit subir à son personnage une opération de chirurgie esthétique, le rendant méconnaissable. A contrario, il pensait que Jodie Foster reprendrait sans hésitation son rôle de l’agent Clarice Starling.

Bien évidemment, ce fut le contraire qui se produisit, Hopkins réendossant son costume de sérial killer et Julianne Moore devenant l’agent du FBI à la place de Foster, obligeant David Mamet et Steven Zaillian en charge de l’adaptation, de revoir entièrement l’écriture des personnages.

Force est de constater que cela n’entache en rien à la réussite du film, mené de main de maitre par un Ridley Scott en grande forme qui met en scène cette véritable histoire d’amour improbable entre deux personnages irrémédiablement attirés l’un vers l’autre, avec une grâce certaine.

Après une réalisation très américaine de Jonathan Demme pour « Le Silence des Agneaux », le britannique Ridley Scott choisit quand à lui, de donner une couleur toute européenne à son film, épaulé par la superbe photographie de son compatriote John Mathieson. En s’inspirant clairement du cinéma de genre du vieux continent (on est proche du Giallo par moments), Scott installe rapidement une atmosphère intrigante et brumeuse claire obscure, oscillant constamment entre beauté et laideur profonde, entre bien et mal. Visiblement intrigué voire admiratif par le caractère de son personnage, le réalisateur préfère se consacrer entièrement à la « légende » du mythique sérial killer, plus qu’à l’intrigue en elle-même.

En effet, même quand il n’apparait pas à l’écran, Lecter reste omniprésent, tel un fantôme hantant tous les esprits et centralisant les intérêts de tous : ceux du flic italien qui cherche à toucher à la récompense pour sa capture, ceux du FBI soudoyé par un riche homme d’affaire, ancienne victime du cannibale qui veut sa mort et enfin, ceux de l’agent Starling qui voue, malgré elle, une véritable admiration pour le tueur. Au travers des références culturelles et religieuses évidentes, Scott en fait donc une sorte d’icône, presque pour mieux expliquer l’attirance réciproque grandissante entre une Clarice Starling perdue, lâchée par sa hiérarchie et le tueur humanisé qui la protègera jusqu’au bout, quitte à sacrifier une « partie » de soi.

On l’aura compris, Ridley Scott signe ici une oeuvre romantico horrifique magnifique incarnée à merveille par un grand Anthony Hopkins, une Julianne Moore qui reprend à merveille le personnage de l’agent Starling, sans oublier un Gary Oldman surprenant et méconnaissable dans la peau de la victime avide de vengeance.

Plus qu’une suite, ce film reste une oeuvre majeure dans la carrière déjà riche de l’excellent Ridley Scott.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Hannibal de Ridley Scott 2001 Exterminator

Hannibal

Notre Avis

Summary:

4.5


User Rating: 1.8 (1 votes)

Tags: , , ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1