Fantastique - SF

Published on février 9th, 2014 | by Exterminator

0

Futur Immédiat, Los Angeles 1991 de Graham Baker 1988

Avec : 

  • James Caan : Matthew Hykes
  • Mandy Patinkin : Samuel Francisco
  • Terence Stamp : William Harcourt
  • Peter Jason : Fedorchuk

Origine : USA

Durée : 91 Min

Los Angeles, 1991. Depuis qu’un vaisseau spatial accidenté les a abandonné sur notre belle planète, des extraterrestres génétiquement programmés pour servir d’esclaves survivent dans un ghetto urbain. Ces arrivants représentent une main d’œuvre bon marché et comme leurs hôtes, certains deviennent des gangsters alors que d’autres entrent dans la police. Le sergent Sykes, un policier misanthrope, perd son seul ami et coéquipier, Tuggle, tué lors d’une patrouille dans ces ghettos. Il est prêt à tout pour venger le défunt. Y compris à accepter de faire équipe avec l’un de ces « étrangers » en voie d’assimilation, Sam, à la surprise générale. (Résumé : Source : cinemotions).

Plus qu’une sympathique série B, « Futur Immédiat » c’est avant tout une excellente reflexion sur la différence, l’acceptation de l’autre et globalement sur le racisme. En effet, le script ne s’attarde finalement que très peu sur une intrigue policière des plus banales pour se concentrer sur le contexte du « débarquement » de ces extra-terrestres pacifiques dans une société comme la notre.

Dès le début, par l’intermédiaire d’extraits de reportages télé, le réalisateur nous montre et nous explique avec précision l’arrivée et l’intégration de ces « aliens » qui, après une période de quarantaine, sont embauchés pour travailler à des métiers ouvriers difficiles, en majorité dans des raffineries. La voila, la belle vague migratoire qui va aider un pays à se développer à moindre couts…..

Toute ressemblance avec des évènements déja connus n’est pas fortuite… A travers le personnage rustre de James Cann, Baker va faire le portrait d’une société humaine peu tolérante et surtout, pas du tout prête à accueillir de nouveaux arrivants à cause de la sanpiternelle peur de l’inconnu. Ils ne sont pas comme nous, ils ne mangent pas comme nous, bref ils sont bizarres et il faut s’en méfier. Ici, l’extra-terrestre se saoule au lait caillé, a ses parties génétales sous le bras ou fond au contact de l’eau de mer….

Dans le cadre de l’intrigue, le sergent Sykes (James Caan) va donc être contraint de faire équipe avec « l’un d’entre eux ». Baker, profitant des ficelles du buddy movie (au début, ils se détestent puis ils s’apprécient) va donc faire évoluer positivement son humain par les différents échanges et les différentes péripéties impliquants les 2 personnages.

Développée avec beaucoup de justesse, la reflexion fonctionne parfaitement. Baker étant définitivement plus intéressé par cette étude sociologique particulière que par l’intrigue policière, nous propose au final, un film extrèmement sympathique et attachant porté par un excellent casting.
« Futur Immédiat » reste aujourd’hui une Serie B d’un très bon niveau que l’on se doit de découvrir ou de revoir.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Futur Immédiat, Los Angeles 1991 de Graham Baker 1988 Exterminator

Futur Immédiat, Los Angeles 1991

Notre Avis

Summary:

3.5


User Rating: 0 (0 votes)

Tags: ,


About the Author



Back to Top ↑

UA-48123034-1